Non classé, Politique

Les Rifains sont-ils séparatistes ?

 

imagen-sin-titulo

Nasser Zafzafi donnant un discours fin mars dernier devant des dizaines de milliers de personnes à Al Hoceima. (EFE)

Depuis la mort arbitraire de Mohsin Fikri, vendeur de poisson à Al Hoceima, en octobre 2016, les manifestations perdurent dans le Rif, la région berberophone du nord du Maroc. Un mouvement de contestation est né à la suite de cet évenement, « Hirak Chaabi », avec à sa tête Nasser Zafzafi. Depuis fin mai, les manifestations font rage, et se propagent dans le reste du pays.

Il est important de faire un bond dans le temps pour comprendre la frustration qui a pu s’accumuler dans cette région du Maroc.

Le Traité de Fès signé en 1912, marque officiellement la main mise française sur la Maroc sous la forme d’un protectorat. Ce traité entre le sultan Moulay Hafid et Eugène Regnault est vu comme une trahison par l’ensemble des Marocains, y compris les rifains qui ne tardent pas à se soulever : ils combattent les occupants espagnols et français, colonisateurs appuyés par le Makhzen. La Guerre du Rif est dirigée par le fin stratège Abdelkrim Al Khattabi, qui instaure en 1921 la République du Rif, après avoir écrasé les espagnols à la bataille d’Anoual. Plus tard, les européens se concertent et arrosent le Rif de gaz moutarde. En 1926, la défaite des rifains et l’exil de Al Khattabi, marquent la fin de cet Etat. La Guerre du Rif, même si elle résulte à la création d’une République, doit être appréhendée comme un jihad contre des puissances coloniales et surtout non musulmanes de l’époque. Le drapeau rifain représente un combat anti-colonial mais aussi un combat contre toute injustice, même locale. C’est pourquoi beaucoup de rifains arborent pendant les manifestations le drapeau de la République du Rif, mais aussi des portraits de Abdelkrim Al Khattabi, symbole de résistance et de liberté, et non pas séparatiste contrairement à ce que veulent faire croire le Makhzen et les fervents défenseurs de la royauté marocaine.

Lire la suite

Par défaut